Angola-Zambie-RDC : un accord tripartite pour stimuler la mobilité et les échanges transfrontaliers
Par Ibrahima DIALLO
30 janvier 2023 / 16:23

Annoncés depuis près d’une décennie, les instruments techniques pour le développement des échanges via le corridor de Lobito sont progressivement mis en place. Des politiques stratégiques qui positionneront l’Angola comme plaque tournante des échanges pour la RDC et la Zambie.

L’Angola, la RDC et la Zambie ont signé le 27 janvier un accord tripartite visant à stimuler le transport des marchandises et à promouvoir la mobilité des citoyens le long du corridor de Lobito.

L’accord intègre la création d’une agence mixte et vise à faciliter pour les États enclavés que sont la Zambie et la RDC, l’utilisation des infrastructures logistiques et de transport du corridor, notamment le port de Lobito et le réseau ferroviaire de Benguela, pour les exportations.

Le corridor deviendra ainsi un relais majeur pour l’exportation de minerais tels que le cuivre et le cobalt des riches zones minières du Katanga (RDC), et de la Copperbelt (Zambie) vers le port de Lobito, ainsi que pour la commercialisation d’autres types de marchandises.

Selon le ministre des Transports d’Angola, Ricardo Viegas D’Abreu, « l’accord offre un potentiel d’opportunités pour une population combinée de 140 millions de personnes, soit plus de 40% de l’ensemble de la région méridionale, avec la capacité d’augmenter le PIB global des trois pays à environ 177 milliards USD, ce qui correspond à 25% des États membres de la SADC ».

Agence Ecofin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!