Algérie : repli de trafic de 5% au port d’Oran en 2023
Par Ibrahima DIALLO
20 janvier 2024 / 15:17

Figurant parmi les principales plateformes portuaires d’Algérie, le port d’Oran est une porte maritime stratégique qui permet l’approvisionnement et le commerce dans les régions du Centre et du Nord du pays.

Le port algérien d’Oran a connu une baisse d’activité de 5% en 2023, avec un trafic de 10,1 millions de tonnes, contre 10,6 millions de tonnes en 2022.

Ces volumes sont entre autres constitués des exportations hors hydrocarbures qui étaient notamment constituées de clinker (2 194 878 tonnes), de ciment (429 873 tonnes) et de divers métaux ferreux (489 276 tonnes). Les cargaisons de vrac solide exportées ont atteint 1 074 904 tonnes.

Les importations étaient cependant des céréales toutes variétés confondues (2 306 996 tonnes), des aliments pour bétail (1 648 655 tonnes), le vrac liquide (159 174 tonnes) constitué principalement d’huiles végétales, à base de soja.

La catégorie des marchandises diverses concerne les importations et exportations de produits ferreux et de matières d’emballage dont les volumes se sont élevés à 2 740 308 tonnes, contre 2 464 870 tonnes en 2022, soit une hausse de 11%.

Le trafic de conteneurs a connu une augmentation de 21%, pour un trafic total de 246 682 EVP, contre 203 294 EVP l’année précédente. Le poids brut des marchandises transportées conteneurisées a été évalué à 1 469 172 tonnes, contre 1 285 818 tonnes en 2022.

Par ailleurs, les flux de passagers voyageant avec des véhicules se chiffre à 236 968 voyageurs et 75 486 voitures, soit des augmentations respectivement de 11% et 25% en comparaison avec les données de 2022.

Agence Ecofin

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!