Accord pétrolier Guinée Sénégal / Confusion entre  Emballo et son PM
Par Ibrahima DIALLO
15 décembre 2021 / 16:45

Le président Bissau-guinéen et son Premier ministre ne parlent plus le même langage dans l’affaire du pétrole découvert à la frontière sénégalo-bissau guinéenne et qui pourrait aboutir à un accord de partage entre les deux pays.

Une scène qui n’a pas fini de faire parler, en effet, devant le parlement de Bissau le premier ministre Nuno Gomes Nabiam, a présenté aux députés un accord avec le Sénégal sur le partage du pétrole « signé en solo » par le président. Une situation qui a mis  le Pm dans tous ses états.

« Cet accord m’a été remis par la ministre des Affaires étrangères le 26 octobre 2020 dans une enveloppe à caractère confidentiel. L’accord a été signé par Umaro Sissoco Embaló.

Le gouvernement n’a pas été impliqué et je pense que les choses n’ont pas été traitées comme elles devraient l’être » a déclaré le premier ministre.

A en croire ses propos « il revient au gouvernement de signer, et au parlement de ratifier avant que le « général » ne promulgue, mais les choses ont été traitées d’une manière contraire et cavalière ».

Il affirme  que « dans cet accord, livré  au parlement, il est stipulé que 70 % reste pour le Sénégal et 30 % pour la Guinée-Bissau. Alors qu’il était prévu 15% pour le Sénégal et 85% pour nous » a dénoncé le Pm.

De son côté, le président Emballo a soutenu que  « ce qui existe avec le Sénégal est un accord dans le cadre de l’Agence de gestion et de coopération (AGC) qui gère la zone économique commune (ZEC) que les deux pays partagent en mer.

Il n’y a plus d’accord pétrolier entre la Guinée-Bissau et le Sénégal. Il faut que les gens sachent étudier pour qu’ils sachent interpréter ». Un véritable coup de gueule du chef de l’État Bissau guinéen.

« Les mots ont une signification différente en français et en portugais. Il y a la prospection et l’exploitation du pétrole », dit-il rajoutant devant la presse locale avant de s’envoler au Nigeria que « l‘accord signé avec son frère Macky Sall qui donne 30 % à la Guinée-Bissau ne concerne pas le pétrole ».

Alors que le communiqué officiel du Conseil des ministres du Sénégal du 24 novembre 2021 stipule qu’au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté : Le Projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier l’Accord de Gestion et de Coopération entre le Gouvernement de la République du Sénégal et le Gouvernement de la République de Guinée Bissau, signé le 14 octobre 2021…

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!