Accord final pour la construction d’un chemin de fer à écartement standard entre l’Éthiopie et le Soudan
Par Ibrahima DIALLO
13 juillet 2022 / 09:29

En plus d’être un défi pour la sécurité interne de l’Érythrée et de l’Éthiopie, les conflits armés dans le Tigré affectent la chaîne d’approvisionnement éthiopienne. Ceci oblige le pays à se tourner vers les États voisins pour diversifier ses sources.

L’Éthiopie et le Soudan ont finalisé un accord pour la construction d’un réseau ferroviaire à écartement standard (SGR), rapporte la Banque africaine de développement (BAD).

L’accord est l’aboutissement d’un processus entamé en 2016 à travers l’introduction d’une requête conjointe par les pays auprès de la BAD visant à ériger une voie ferrée de 1 522 km pour relier Addis-Abeba, capitale d’Éthiopie à Khartoum, au Soudan et à Port-Soudan sur la côte de la mer Rouge. Un accord préalable de 3,4 millions $ avait été signé en 2020 pour mener l’étude de faisabilité.

L’infrastructure aura comme itinéraires Awash-Kombolcha-Weldiya-Wereta, Gonder-Metema-Galabat-Gadarif-Kassala Haiya et Port-Soudan. Sa s’inscrit dans le cadre d’un projet parallèle, la création de zones franches d’exportation (ZFE) dans les villes limitrophes des deux pays.

Elle vise également à diversifier les sources d’approvisionnement de l’Éthiopie, un État enclavé mais densément peuplé avec déjà 108 millions d’habitants recensés en 2018.

Les conflits armés répétés dans la région du Tigré font en effet obstacle à l’acheminement des marchandises via le port érythréen de Massawa, obligeant l’Éthiopie à orienter ses flux commerciaux vers les autres ports voisins, notamment ceux de Djibouti, du Kenya et de la République du Soudan.

Ce réseau ferré devrait également permettre aux 2 pays de densifier leurs infrastructures ferroviaires et de promouvoir le transport de passagers par train.

Il sera la deuxième ligne SGR de l’Éthiopie, après celle d’Addis-Abeba-Djibouti inaugurée en 2018. Il apportera l’une des premières touches de modernité au réseau ferroviaire soudanais en proie à l’obsolescence, car construit depuis plus de 70 ans.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!